La méthode Pécunia ou médecine mécanique

la méthode pécunia est une technique de soin manuel simple, physiologique, efficace, pratiquée uniquement par des médecins ostéopathes. Le système articulaire du corps humain correspond à un système mécanique lubrifié. Une articulation est formée de deux surfaces très lisses, recouvertes de cartilage, pouvant glisser l'une sur l'autre grâce à la présence d'un film d'huile, la fameuse synovie. Le fonctionnement d'une articulation dépend du bon état des surfaces articulaires et de la présence d'une quantité suffisante de lubrifiant entre ces surfaces. Ce système est susceptible de mauvais fonctionnement. Après un traumatisme, une chute, du fait de mauvaises postures,…une partie du lubrifiant peut être exclue ce qui crée un frottement excessif entre les surfaces articulaires. C'est, en mécanique, ce que l'on appelle un grippage. Du fait de ce grippage, l'articulation va être limitée, désaxée, douloureuse. Ce grippage va provoquer une souffrance des cartilages, qui vont de se détériorer si elle persiste, ainsi que des ligaments, des muscles et des tendons. Le grippage articulaire est l'origine de la majeure partie des tendinites. Ce phénomène de grippage peut intéresser absolument toutes les articulations du corps humain, y compris la colonne vertébrale, provoquant là aussi limitations, douleurs et contractures musculaires. Le mauvais fonctionnement de la colonne vertébrale va avoir des répercussions sur les structures nerveuses, provoquant des douleurs  à distance : maux de tête, douleurs en regard d'une articulation prises pour une tendinite (c'est souvent le cas pour l'épaule ou la hanche), douleurs abdominales, douleurs gynécologiques, douleurs du bassin, douleurs intercostales, troubles du transit intestinal….ou des troubles neurologiques authentiques : vertiges, acouphènes,... À un stade plus évolué, ce seront de véritables douleurs névralgiques : sciatiquescruralgiesnévralgies cervico brachiales, névralgie faciale, névralgie de pudendal….  La méthode Pécunia permet de dégripper toutes les articulations du corps humain et de résoudre de multiples problèmes, bien au-delà de simples douleurs articulaires. Elle apporte une solution dans de nombreux cas ayant résisté à d'autres techniques. Cette technique respecte strictement les articulations, leurs limites et leurs axes, ainsi que les structures nerveuses, vasculaires, tendineuses, musculaires.  Le principe est de toujours alléger les contraintes d'une articulation et non, comme on peut le voir dans d'autres types de traitement, d'accroître la pression sur des surfaces articulaires qui souffrent déjà. L'axe et les limites physiologiques des articulations sont toujours strictement respectés. Ce principe est tout particulièrement important pour le traitement de la colonne vertébrale. Aucune contrainte n'est appliquée en rotation ou en torsion. Aucune pression supplémentaire n'est exercée sur les vertèbres. L'axe naturel de la moelle épinière, des nerfs, des vaisseaux, est strictement respecté.Comme il n'exerce aucune contrainte sur les disques, le dégrippage du rachis est possible même sur une colonne abîmée, usée; la présence d'une ou plusieurs hernies discales n'est pas une contre indication, bien au contraire. Ce traitement de la colonne vertébrale se fait en position pendulaire qui supprime la pression liée au poids du corps. Dans cette position,le poids étire la colonne, soulage la pression au niveau des vertèbres et des disques.Une impulsion instantanée, dans l'axe strict du rachis, permet alors une libération complète de la colonne vertébrale. Il n'y a pas d'intérêt à essayer de traiter mécaniquement un seul étage de la colonne vertébrale. Pour qu'elle retrouve un fonctionnement normal, il est indispensable d'assurer sa complète liberté. Vous pouvez voir des images de cette technique sur ce site. En complément ou lorsque cette position n'est pas possible, ce traitement dans l'axe de la colonne vertébrale peut se faire en position horizontale. La méthode Pécunia est particulièrement simple, efficace. Elle vient à bout de problèmes multiples, apportant souvent un soulagement instantané. Il s'agit d'une conception globale de l'individu. Cette technique de soins s'adresse à des lésions de grippage récentes ou anciennes, générant des douleurs chroniques parfois depuis de nombreuses années. L'arthrose n'est absolument pas une contre-indication à la méthode Pécunia. Pathologies traitées : il s'agit d'une liste non exhaustive. Pathologies vertébrales : lombalgies, lumbago, dorsalgies, cervicalgies, douleurs anciennes ou d'apparition récente y compris d'arthrose. Douleurs neurologiques : névralgies : sciatiques, cruralgies, névralgies cervico brachiales, névralgie d'Arnold, de Pudendal céphalées, maux de tête, vertiges. Orthopédiques : douleurs, limitations, troubles de toute articulation périphérique, d'apparition récente ou ancienne. Entorses récentes ou séquelles d'entorses anciennes, tendinites, péri arthrites, Abdominales, périnéales : douleurs abdominales, troubles du transit, douleurs du périnée, douleurs gynécologiques. Maternité : suivi de la grossesse, sciatique de la grossesse, post-partum, traitement du nouveau-né : pleurs, colites, crânioplégie,....   Contre-indications : Il y en a peu. L'hypertension artérielle sévère non équilibrée, les anévrismes artériels, les atteintes artérielles des vaisseaux du cou, les valves cérébrales. Les épilepsies non équilibrées. La chirurgie oculaire récente, décollement de rétine récent les pathologies déficitaires neurologiques : hémiplégie, paraplégie, tétraplégie. Avant tout traitement, l'état de chaque patient est évalué, ses antécédents médicaux et chirurgicaux recherchés. Un examen médical adapté est effectué. C'est l’intérêt d'être pris en charge par un médecin ostéopathe qui est à même de prendre en compte l'ensemble de vos pathologies, vos antécédents,... En fonction de cet état, il peut être décidé de ne pas manipuler ou bien de ne le faire qu'après avoir demandé des examens complémentaires : radiographies, scanner, I.R.M., Doppler, examens biologiques, avis spécialisés…  Ne sont pas des contre-indications : l'arthrose, les hernies discales, les prothèses de hanche ou de genou, l'ostéoporose.